Pergolesi : Stabat Mater

Philippe Jaroussky © DR

Salle Gaveau

Vendredi 3 Septembre 2021 - 20h30

Céline Scheen, soprano
Philippe Jaroussky, contre-ténor

L’Arpeggiata
Christina Pluhar, théorbe et direction

 

 

Caldara
Airs d'oratorios

Pergolesi
Stabat Mater

 

Au XVIIIe siècle, l’école italienne domine largement l’Europe, exportant ses musiciens et compositeurs aux quatre coins du continent. Parmi eux, le Vénitien Caldara jouit d’une telle réputation qu’il finit sa carrière – et sa vie – au service des Habsbourg à Vienne. Son œuvre la plus célèbre, Maddalena ai pieidi di Cristo, montre des qualités mélodiques, orchestrales et harmoniques d’un génie incontestable. Des airs tels que l’ineffable Per il mar del pianto mio ou le noble Pompe inutili, aux mélodies sublimes, constituent des sommets d’un dolorisme typiquement italien. La génération suivante saura tirer les leçons de cet art : c’est certainement Giovanni Battista Pergolesi qui en donnera l’exemple le plus achevé et universellement célèbre avec son Stabat Mater à deux voix, dont il n’est plus besoin de présenter les fulgurances étonnamment modernes.
Capables de l’angélisme le plus suave comme de la théâtralité la plus saisissante, Céline Scheen et Philippe Jaroussky s’imposent comme des interprètes incontournables de ces chefs-d’œuvre, entourés des couleurs scintillantes de L’Arpeggiata  sous la direction éminemment experte de Christina Pluhar.

Ce programme n'est plus ouvert à la réservation en ligne

Philippe Maillard Productions © 2019 Tous droits réservés | Réalisation MAGEEK