A ne pas manquer !
détails

Simone Kermes © S. Ludewig

SIMONE KERMES, soprano

 

E AMICI VENEZIANI

BORIS BEGELMAN, violon

Belcanto napolitain

Airs pyrotechniques de Nicola Porpora, Giovanni Battista Pergolesi, Johann Adolph Hasse, Antonio Vivaldi, Riccardo Broschi…

 

Au XVIIIe siècle, et même durant toute une partie du XIXe siècle, l'opéra napolitain imposa une virtuosité qui domina toute l'Europe, exportant ses chanteurs dans les plus grands théâtres du continent. La grande Simone Kermes compte parmi les rares chanteuses capables de ressusciter le souvenir de ces monstres sacrés. Accompagnée des Amici Veneziani, l'orchestre baroque qu'elle vient de fonder, elle vient éblouir la Salle Gaveau par sa virtuosité transcendante et son tempérament de feu.

 

Vendredi 9 mars 2018 - 20h30

Salle Gaveau

Prochainement

Lea Desandre, mezzo-soprano
Thomas Dunford, archiluth

Le premier baroque italien

7/3/2018 - 20h30
Salle Cortot

détails

Muza Rubackyte, piano
Orchestre de Chambre de Lituanie - Robertas Servenikas

Concertos

8/3/2018 - 20h30
Salle Gaveau

détails

Simone Kermes, soprano
E Amici Veneziani

Belcanto napolitain

9/3/2018 - 20h30
Salle Gaveau

détails

EDITORIAL

Certains concerts sont des moments de grâce où le temps reste suspendu. D'autres des moments de jubilation intense, de pur plaisir et de rire. D'autres enfin sont l'occasion de gravité et de spiritualité. Il est aussi malheureusement, - mais peut on le nier ? - des concerts où l'ennui domine et où le temps semble interminable. Il est des concerts sans intérêt, des concerts pour rien. Comment éviter les pièges de ces concerts inutiles ? Comment faire d'une saison, un feu d'artifice permament qui telle la palette du peintre nous offrira toutes les couleurs des sentiments ?

Les critères de sélection sont multiples : Tout d'abord, le choix des musiques. On se gardera bien de porter des jugements, qui seraient forcément arbitraires : qui peut décréter aujourd'hui que la musique du début du 19è siècle est ennuyeuse ? celle du Moyen âge monotone ? ou celle de l'époque de Louis XI pompeuse ? Chaque mélomane a ses périodes préférées, la musique baroque pour les uns, le piano pour les autres. Le 20è siècle, la Renaissance, le dodécaphonisme ou le romantisme. Notre 27è saison, propose des choix  éclectiques, avec une représentation de tous les genres et de toutes les époques. Ensuite, les interprêtes : ils doivent être les meilleurs. Techniquement et surtout musicalement. L'artiste est un passeur d 'émotion, il doit transmettre au public tout ce que la musique a d'indicible. 

Enfin, l'innovation : l'interprétation musicale évolue en permanence. Certains artistes ont des « idées » très personnelles de l'interprétation, et nous avons toujours souhaité les laisser s'exprimer. Sans pour autant oublier ceux défendent des interprétations plus traditionnelles.

Voilà tout ce qui a guidé une nouvelle fois notre nouvelle saison 17/18 : la capacité pressentie des artistes choisis, en fonction des musiques qu'ils vont interpréter, de nous faire chavirer. Les 63 concerts de cette saison méritent le même intérêt et le même enthousiasme. Et pour établir votre programme musical de cette prochaine saison 17/18, vous pouvez même choisir au hasard. Nous vous garantissons le meilleur !

 

Philippe Maillard


 

 

 

Saison de concerts classiques à Paris

 

Mentions légales | RENSEIGNEMENTS ET RESERVATION : 01 48 24 16 97 | © Philippe Maillard Productions 2010 | Réalisation

Nos partenaires