A ne pas manquer !
détails

Christina Pluhar © M. Borggreve

HIMMELSMUSIK

CELINE SCHEEN, soprano

PHILIPPE JAROUSSKY, contre-ténor

L'ARPEGGIATA

CHRISTINA PLUHAR, théorbe et direction

 

 

On dit souvent et avec justesse que la musique allemande de l'époque baroque se distingue par une densité sonore de par le recours au contrepoint. Mais il ne faut pas oublier qu'au XVIIe siècle, sous l'égide du grand Schütz, le monde germanique assimile avec gourmandise les innovations venues d'Italie, notamment avec un chant soliste solaire et virtuose, soucieux des mots et des affects. Retrouvant ici ses racines musicales, Christina Pluhar entourée de ses chanteurs fétiches nous convie à une passionnante exploration des échanges musicaux entre Nord et Sud.

Œuvres de Schütz, Theile, Erlebach, Ritter, Tunder

 

Vendredi 2 novembre 2018 - 20h30

Salle Gaveau

Prochainement

L'Arpeggiata - Christina Pluhar

Himmelsmusik

2/11/2018 - 20h30
Salle Gaveau

détails

Jean-Marc Luisada, piano

Classique et romantique

6/11/2018 - 20h30
Salle Gaveau

détails

The Tallis Scholars - Peter Phillips

Vers la lumière

8/11/2018 - 20h30
Oratoire du Louvre

détails

ÉDITORIAL

Chercheur d’or ! C’est ainsi que l’on pourrait qualifier la construction de chaque saison depuis 28 ans. Partir à la recherche des plus belles pépites, des plus beaux diamants, encore enfouis dans les profondeurs du sol, et qui ne manqueront pas, une fois ramenés à la lumière du jour, de briller de leurs mille feux. Chanteurs, pianistes, violoncellistes, violonistes, mais aussi ensembles à vents, orchestres à cordes, choeurs a cappella : le gisement affleure partout, immense, aux ramifications dispersées… Mais encore faut-il découvrir ses veines prometteuses. La 28e saison de nos concerts fera une nouvelle fois la part belle aux découvertes. Artistes pas même trentenaires et souvent d’une impressionnante maturité. Du côté des chanteurs, Orliński, Pichanick, Zaïcik ou encore Mead. Et pour les instrumentistes Pascal, Zhang, Noack ou l'ensemble Ouranos. Si la jeunesse éveille toujours curiosité et enthousiasme, la maturité est souvent plus difficile à vivre… Combien d’artistes adulés par le public avant 30 ans ont progressivement sombré dans l’indifférence, remplacés de manière impitoyable par les plus jeunes ? Une mise au rancart injustifiée, car leur approche s’est approfondie avec le recul, l’expérience de la vie et un commerce quotidien avec les oeuvres. Les pianistes Luisada, Collard, Dalberto, Paley ou encore Bianconi seront là pour le prouver. À l’église Saint-Roch, quelques partitions maîtresses du Cantor de Leipzig feront résonner chorals, fugues et arias sous les voûtes de l’une des plus vénérables nefs de Paris. À l’Oratoire du Louvre prévaudra l’atmosphère méditative du cloître, des polyphonies médiévales de Bingen à la ferveur émouvante et sans apprêt de Poulenc, et enfin au Théâtre Grévin et à la Salle Cortot, l’ambiance sera conviviale, feutrée et intime : théorbe, clavecin, airs de cours et mélodies feront revivre l’esprit des salons de musique d’antan. La saison 2018–2019 sera d’une infinie variété ! Le seul dénominateur commun de ces concerts tient à la beauté de la musique, l’excellence des interprètes et à l’enthousiasme, l’émotion et le bonheur qui en découleront pour le public. Il ne vous reste plus qu’à composer votre cocktail en mêlant généreusement les saveurs et en jouant sur les contrastes. Il n’en sera que plus gratifiant…


 

 

 

Saison de concerts classiques à Paris

 

Mentions légales | RENSEIGNEMENTS ET RESERVATION : 01 48 24 16 97 | © Philippe Maillard Productions 2010 | Réalisation

Nos partenaires