Les Thébaïdes, La spiritualité du désert

Alia Sellami & Clara Pertuy © Fanch Le Bos

Oratoire du Louvre

Mercredi 15 Mai 2024 - 20h30

Alia Sellami, chant
Ensemble De Caelis
Laurence Brisset, direction

 

Chants sacrés, manuscrits de Las Huelgas,
chants des églises d’Orient et chants soufis

 

Le désert de Thèbes fut le refuge des premiers chrétiens. Depuis on nomme « Thébaïde » tout lieu de retrait du monde. Le désert a toujours fasciné les hommes épris d’absolu, il relie les trois religions monothéistes. Au Moyen-Âge, en Occident, il désigne l’ermitage, la forêt, les îles, les monastères. Chez les Soufis, la Khalwa qualifie aussi bien l’action de s’isoler que le lieu où l’on s’isole : la nature, le désert, la grotte, la cellule, on y cherche « l’illumination ». Ce programme invite à traverser ces déserts, poétiques ou réels, avec des chants sacrés occidentaux puisés dans le manuscrit de Las Huelgas, monastère féminin fondé au XIIe siècle en Espagne et en Orient le chant maronite, le chant soufi et des poèmes de Loránd Gáspár. Deux œuvres actuelles, Khalwa d’Alia Sellami et Déserts de Jonathan Bell permettront selon les mots de Loránd Gáspár de « tisser, envers et contre toutes les apparences une continuité entre la musique du passé, celle d’aujourd’hui et celle de demain, voire, d’essayer d’en utiliser les fils assonants et dissonants dans un commun faisceau du questionnement de la douleur et de la lumière ».

Philippe Maillard Productions © 2019 Tous droits réservés | Réalisation MAGEEK